Que ce soit pour s’initier à la danse latine ou pour améliorer ses performances, le mieux est encore de prendre des cours. Mais afin de profiter du savoir-faire de vrais professionnels de la discipline, il est impératif de se rendre à la bonne adresse. Orienter ses recherches vers une bonne enseigne sera quasiment le seul moyen d’être accompagné efficacement au vu de l’obtention de résultats rapides et concluants. Aussi, pour définir la maison la plus apte à encadrer un futur « salsero » ou future « salsera », quelques paramètres sont à prendre en compte.

La recherche d’adresses

Comme pour toute recherche, celle de l’école pour des cours de danses peut se faire de deux manières. Dans un premier temps, le classique porte-à-porte qui n’est réellement efficace que si des établissements se trouvent proches de son lieu de vie ou de travail. Dans ce cas de figure, le bouche-à-oreille peut aussi aider. En effet, une recommandation peut incontestablement aider. Mais puisqu’il n’est pas donné à tout le monde de passer au quotidien devant ce type d’enseigne et/ou d’avoir un entourage passionné de danse latine, il est préférable de se tourner vers une solution plus pragmatique et moins contraignante comme la recherche en ligne.

Aujourd’hui que beaucoup de prestataires ouvrent leurs sites internet, le danger est de se laisser happer par la première page venue. Pour une prospection rapide et efficace, il faudra privilégier les enseignes et les formateurs expérimentés avec  un large éventail d’offres. La prudence devra être de mise lorsqu’on utilise cet outil et la comparaison une règle. Ne pas hésiter à mettre en parallèle les prestations et les prix pour que les concessions à faire, s’il y a lieu d’en faire, ne soient pas trop lourdes. Pour un exemple d’établissements pouvant s’adapter à quelques formes de besoins, cliquez ici.

Les prestations de l’école

Pour des premiers pas dans la danse latine ou pour perfectionner son style, le plus important est de trouver les cours proposant des disciplines différentes. Il faut savoir que même si son choix est plus ou moins arrêté, certaines danses se déclinent en différents types qui ne sont pas forcément maîtrisés. À titre d’illustration, les cours de salsa dans une école peuvent se subdiviser en cours de salsa portoricaine, en cours de salsa cubaine ou colombienne. Ainsi, lors d’une recherche de cours, que ce soit de kizumba, de bachata ou de salsa, il faudra favoriser les établissements capables de fournir les informations et les conseils qui pourraient aider l’apprenant à choisir, en toute connaissance de cause, la discipline qui lui convient. Cette assistance orientera ceux ou celles qui n’ont pas ou peu de notions sur le sujet, mais qui désirent néanmoins s’initier à la danse.

Mais puisqu’il s’agira surtout d’apprendre et de progresser, l’un des paramètres les plus importants dans le choix des cours est la qualité de l’enseignement. Pour s’assurer de la qualité des leçons prodiguées, se renseigner sur les sites internet des établissements est un réflexe à avoir. Certains d’entre eux détaillent le savoir-faire et l’expérience de leurs professeurs. De vraies mines d’informations, ils se présentent parfois sous forme de curriculum vitae faisant état des spécialités de chaque enseignant et leurs parcours. En plus de rassurer sur la teneur des programmes et des formules proposées au sein d’une école, ces données permettront d’asseoir une décision lors de la sélection. Le mieux est de retenir l’établissement qui offre une certaine transparence et informe autant sur la teneur de leurs programmes que sur les qualifications de leurs professeurs.

A noter qu’il est tout aussi faisable pour les danseurs ayant une certaine base de se perfectionner ou même de se former pour, à leur tour, devenir formateurs.

La flexibilité

Avec le rythme de vie moderne, apprendre à danser la salsa ou toute autre discipline est un vrai parcours du combattant. Toutefois, certains établissements permettent d’allier les emplois du temps chargés aux cours en donnant une grande liberté à leurs élèves. Pour cela, ils appliquent le plus souvent des horaires d’ouverture flexibles permettant aux apprenants de choisir les heures et la durée des cours. Certains vont même jusqu’à proposer des cours particuliers de danse. Le choix y est offert entre des cours en salle dans un local privatisé et des cours à domicile où ce sera au professeur de se déplacer.

Cette flexibilité peut aussi se ressentir dans les prix. Des écoles proposent, par exemple, des paiements au cours en plus d’un système d’abonnement. Ce qui donnera la possibilité, aux futurs élèves, d’accéder aux cours correspondant à leurs moyens. Pour une initiation à leurs prestations, des établissements offrent aux intéressés, une ou plusieurs séances gratuites.

Les bonus

Les séances offertes ne sont pas les seules plus que les écoles de danse proposent à leurs élèves. En effet, il se peut aussi qu’ils mettent à disposition des options qui vont au-delà de l’apprentissage en salle. Des établissements organisent des stages à l’étranger où leurs élèves pourront s’imprégner de la culture d’où est originaire l’une ou l’autre des disciplines enseignées dans leurs locaux.

Et si des écoles sont beaucoup tournées vers les nouveaux venus dans l’univers de la danse latine, d’autres font aussi dans le perfectionnement ouvrant la voie de la professionnalisation aux passionnés.