La course à pied est une activité physique très appréciée des Français, surtout par les Bretons. En effet, il s’agit d’un sport facile à réaliser puisqu’il ne requiert pas une compétence précise. Tout le monde peut ainsi faire du running à condition d’avoir les matériels adaptés, comme des chaussures adaptées. Ce n’est pas donc étonnant que cette discipline gagne de plus en plus d’adeptes.

De plus, de nombreuses compétitions sont organisées notamment dans la région de la Bretagne. On peut prendre comme exemple le marathon Bretagne. Ce dernier reste difficile surtout pour ceux et celles qui ne se sont pas préparés puisqu’il faudra courir en Bretagne au moins 42 kilomètres.

Le marathon vert de Rennes pour soutenir le développement durable

La course à pied Bretagne la plus appréciée demeure sans doute le marathon Vert de Rennes. Le but ici est d’associer la protection de l’enivrement à une activité physique. Pour être un peu plus précis, les organisateurs de l’événement promettent qu’un arbre sera planté à chaque fois qu’un concurrent arrive à faire un kilomètre. Cette démarche qui peut paraitre anodine semble très efficace puisque l’on compte jusqu’à 117 445 arbres plantés rien que pour l’édition de 2019. En 8 ans d’existence, la fondation responsable du marathon affirme avoir planté plus de 842 433 arbres à travers le monde (Inde, Portugal, France, Allemagne).  

Ainsi, si vous souhaitez à la fois vous entretenir en faisant une course à pied Rennes et donner un coup de pouce à l’environnement, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Pour avoir plus d’information sur cette compétition atypique de la Bretagne, cliquez ici. Vous y trouverez les nouvelles relatives à l’environnement, on y découvre également la procédure à suivre pour participer.

Les 10 km de Tout Betton Court 2020

Si l’on n’est pas prêt pour le marathon vert qui est bien plus fatiguant, on peut se rattraper sur la compétions de Tout Betton Court qui possède une distance de 10 km. C’est une activité physique intense, mais à la portée de tout le monde. Sur ce point, voici quelques conseils et astuces pour terminer ce genre de compétition sans avoir mal dans tout le corps. En premier lieu, ayez en tête que 10 km c’est long. Il ne faut donc pas s’enflammer au départ au risque de se fatiguer très vite. Il est déconseillé de courir un sprint dès le début. En second lieu, il faut trouver le bon groupe de coureur. N’hésitez pas à identifier les participants qui courent à un rythme adapté à votre niveau. Il convient de les suivre durant tout le parcours. En troisième lieu, essayer de réhydrater suffisamment le corps après 5 km. C’est important, car l’organisme a perdu énormément de liquide lors de l’effort. Durant les derniers kilomètres, mettez l’accélérateur, car la ligne d’arrivée est proche. Avec cette stratégie, ce sera plus simple de gérer une course de 10 km.   

Les Foullées Brin d’avoine, pour produire bio 

Si l’on ne souhaite pas effectuer un marathon relais, il y a toujours des compétitions moins rudes comme les foulées de Brin d’avoine en Bretagne. Il s’agit d’une course à pied de 5 km pour promouvoir l’agriculture locale et biologique. En d’autres termes, l’évènement sert à informer les sportifs et les particuliers des bénéficies que l’on peut obtenir d’une culture et d’un élevage plus respectueux de l’environnement.

Certes, il s’agit d’une compétition moins connue que d’autres, mais c’est une occasion rare de faire du running dans un cadre idyllique que seule la Bretagne possède. La course est relativement simple et tout le monde peut y participer que l’on soit grand ou petit, sportif ou non.