Les Philadelphia Wings, équipe de la ligue américaine de Lacrosse (NLL), ont franchi un nouveau cap cette semaine. Philadelphie est en effet devenue la première équipe professionnelle nord-américaine à porter des maillots floqués non pas au nom des joueurs, mais à leurs comptes Twitter. Une initiative intéressante qui montre combien les clubs professionnels souhaitent engager leurs fans, notamment par le biais de leurs athlètes.

Les clubs professionnels ont désormais compris l’importance d’une présence en ligne dans la relation avec leurs fans. Ils ont franchi ce cap et s’interroge désormais sur la manière de promouvoir efficacement leurs supports digitaux (compte Twitter, Facebook, applications,…) et développer l’engagement de leurs fans.

Avant la priorité était de promouvoir les comptes officiels du club (tickets, écrans géants, pelouse, panneaux publicitaires) l’accent est maintenant mis sur les comptes sociaux des athlètes. Les clubs ont en effet senti qu’ils représentaient un bon moyen d’engager les fans et donc un levier important pour leur propre notoriété. C’est ce que l’on a pu voir par exemple lors du Pro Bowl, événement durant lequel la NFL a exceptionnellement autorisé les joueurs à tweeter depuis le bord du terrain. Un bon moyen de donner un peu plus de visibilité à un événement mineur comparé à l’incontournable Super Bowl.

Dans le même esprit Philadelphie a donc décidé d’équiper ses joueurs de maillots affichant leurs comptes Twitter. Fort à parier que cette initiative aura non seulement un impact digital mais également un effet levier sur le merchandising. Reste à savoir si elle sera suivie par d’autres fédérations et d’autres équipes. Certains se mettent déjà à rêver d’un maillot floqué @jlin7.

Source et crédit photo : Winglax.com