On parle souvent des athlètes qui oublient trop vite qu’Internet est un lieu public, un lieu où chaque publication doit être mesurée et réfléchie, un lieu où l’on doit respecter une certaine éthique. Apparemment les clubs ne sont pas en reste, notamment l’AC Ajaccio suite à sa défaite du 17/09/2011 face à l’OGC Nice.

Malmené 3-0 par les Niçois il faut croire que le club Corse n’a pas apprécié la défaite. En effet, peu de temps après le coup de sifflet final, voici ce qu’on pouvait lire sur la page Facebook officielle du club :

Merci à @vfbrancaleoni   du blog Marketing Digital Football pour avoir transmis l’information via Twitter.

Vous l’aurez compris,  cette publication est inacceptable pour une page officielle de club (la traduction ne nous semble pas indispensable). Elle bafoue une des valeurs intrinsèques du sport : le respect de l’adversaire.

Comme ci cela ne suffisait pas, l’administrateur de la page a également critiqué ouvertement l’arbitrage via cette même page. Une attitude  vraiment pas professionnelle.

On parle souvent des athlètes qui oublient trop vite qu’Internet est un lieu public, un lieu où chaque publication doit être mesurée et réfléchie, un lieu où l’on doit respecter une certaine éthique. Apparemment les clubs ne sont pas en reste, notamment l’AC Ajaccio suite à sa défaite du 17/09/2011 face à l’OGC Nice.

Malmené 3-0 par les Niçois il faut croire que le club Corse n’a pas apprécié la défaite. En effet, peu de temps après le coup de sifflet final, voici ce qu’on pouvait lire sur la page Facebook officielle du club :

Merci à @vfbrancaleoni   du blog Marketing Digital Football pour avoir transmis l’information via Twitter.

Vous l’aurez compris,  cette publication est inacceptable pour une page officielle de club (la traduction ne nous semble pas indispensable). Elle bafoue une des valeurs intrinsèques du sport : le respect de l’adversaire.

Comme ci cela ne suffisait pas, l’administrateur de la page a également critiqué ouvertement l’arbitrage via cette même page. Une attitude  vraiment pas professionnelle.

A notre grande surprise, près d’une semaine plus tard, ces publications n’ont toujours pas été supprimées. Il faut donc croire que le club assume totalement ces remarques…

Ce genre de comportement n’est vraiment pas digne d’une page officielle et il existe des moyens beaucoup plus simples et éthiques d’engager sa communauté. Ajaccio le fait d’ailleurs très bien en organisant des concours ou en remerciant les fans pour leur soutien.

Espérons qu’il ne s’agissait là que d’un dérapage du community manager, trop impliqué émotionnellement dans la défaite de son équipe. Rappelons combien il est essentiel pour un community manager de garder son sang froid quelque soit la situation.

Que pensez-vous de ces publications ? Mériteraient-elles d’être supprimées ? Le club doit-il présenter des excuses ?