L’affaire Armstrong bat son plein depuis quelques semaines. Bon nombre de choses ont circulé au sujet de l’américain à travers les médias mais le principal intéressé, pourtant utilisateur assidu des réseaux sociaux, ne s’est pas exprimé sur le sujet. Lance Armstrong s’est déconnecté.

Nous étions habitués à un Lance Armstrong social et jovial sur les réseaux sociaux, désormais le silence radio du cycliste est assourdissant. Déchu de ses 7 tours de France et banni à vie par l’UCI (Union Cycliste International) suite à l’affaire de dopage soulevée par l’agence anti-dopage américaine (USADA), Lance n’a pas eu mots pour ses fans.

Avec plus de 3,5 millions de followers sur Twitter et près de 2,5 millions de fans sur Facebook, Lance Armstrong n’est pas un débutant en ce qui concerne la communication digitale. Très présent sur les réseaux sociaux, l’ex maillot jaune avait à coeur de garder le contact avec ses fans et d’échanger avec eux. À titre d’exemple on peut citer son dernier voyage à Montréal, durant lequel il invita ses followers à la rejoindre pour un footing.

Dans une situation judiciaire plus que délicate, Lance Armstrong a disparu digitalement. Depuis le 12 Octobre l’américain n’a publié aucun message personnel que ce soit sur Facebook ou Twitter. Une disparition qui lui vaut de nombreuses réactions plus ou moins vives comme en témoigne sa page Facebook où on peut d’ailleurs toujours lire comme description « 7-time Tour de France winner, full time cancer fighter – LIVESTRONG!«

Aujourd’hui Lance Armstrong n’est plus. Doit-il pour autant tirer un trait sous toute forme de communication publique ? Ses avocats sont sûrement de cet avis. Les fans quant à eux continuent à croire à un come-back du coureur même si une chose est sûre : rien ne sera plus jamais comme avant.