Le marché asiatique est désormais une cible privilégiée pour les clubs de football européens. Avec plus de 1,3 milliards d’habitants, la Chine représente un El Dorado en terme de de droits TV et de merchandising. Alors que des clubs comme Arsenal, Liverpool ou Chelsea jouissent déjà des retombées financières de ce marché, il semble que la concurrence réclame sa part du gâteau. C’est  le cas du Real Madrid qui souhaite utiliser la notoriété de sa star Cristiano Ronaldo pour s’imposer.

L’Asie, nouvel El Dorado du football

Ce n’est plus un secret pour personne, le football est un business, un vrai. Endettés jusqu’au cou les clubs de football professionnels (notamment ceux de la Liga) sont donc à la recherche de nouvelles opportunités de business, de nouveaux marchés. Parmi ces nouveaux marchés il y en a un qui attire particulièrement les convoitises : l’Asie.

Fort de plus de 4 milliards d’habitants le continent asiatique représente un potentiel énorme pour les clubs européens et certains, comme Arsenal, l’ont bien compris. Les Gunners soignent donc leur image dans cette partie du monde, notamment grâce à des tournées estivales ou des partenariats locaux pour proposer du contenu adapté.

Mais la concurrence commence à débarquer dans la zone Asie. Pas n’importe quelle concurrence du reste puisqu’il s’agit duReal Madrid.

Déjà suivie par plus de 20,4 millions de fans sur Facebook l’équipe de Jose Mourinho semble s’intéresser de plus en plus au marché Chinois. Et pour s’installer elle utilise son arme fatale, aussi bien sur les terrains qu’en dehors, j’ai nommé  Cristiano Ronaldo.

Cristiano Ronaldo débarque sur Tencent Weibo

Alors que la censure chinoise interdit l’utilisation de certains médias sociaux  (Facebook, Twitter), le Real Madrid (ou Cristiano Ronaldo ?) a décidé d’utiliser un service local pour sa présence sur le territoire chinois : le service de microblogging Tencent Weibo (équivalent chinois de Twitter).

Avec plus de 500 millions d’internautes et près de 195 millions de micro-blogueurs la Chine est l’un des pays les plus connectés au monde. C’est donc logiquement que le nombre d’abonnés au compte de Cristiano est déjà de 195 000 en moins de 24 heures ! C’est énorme mais c’est loin d’être le fruit du hasard. Afin de favoriser la viralité, Ronaldo a mis en ligne une vidéo dans laquelle il invite les utilisateurs chinois à le suivre.

Il reste cependant du travail à Cristiano pour rattraper Lionel Messi, déjà présent sur la plateforme, avec plus de 13 millions d’abonnés.

Fort à parier que ce genre d’initiatives devrait se développer dans les mois à venir. Pourquoi pas pour des clubs français, comme un certain Paris Saint-Germain…